Comment reconnaitre une œuvre d’art qui a de la valeur ?

 

 

Que l’on soit un amateur ou un expert, pouvoir estimer la valeur d’une œuvre d’art n’est pas une tâche aisée. Pour réussir à distinguer une œuvre d’art qui a de la valeur, il pourrait être nécessaire de recourir à un spécialiste de l’histoire de l’art qui pourra déterminer avec précision les informations nécessaires sur l’œuvre et son artiste. La plupart de ces experts exigent une rémunération après prestation. Toutefois, vous pourrez aussi trouver des spécialistes qui proposent une estimation gratuite. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur l’estimation d’une œuvre artistique. 

L’âge, le prix et l’identité de l’artiste

Lorsque vous êtes confronté à une œuvre artistique qui suscite votre intérêt ou lorsque vous envisagez de céder une œuvre qui vous appartient, il est primordial de se poser quelques questions. En effet, quelles que soient les raisons pour lesquelles vous souhaitez acquérir ou céder une œuvre d’art, il est essentiel de ne pas négliger l’estimation de sa valeur. Les éléments importants que vous devez rigoureusement déterminer sont le prix de l’œuvre, l’âge et l’identité de son artiste. En connaissant l’âge et l’identité de l’artiste, il est clairement plus facile d’estimer un prix pour l’œuvre. Ensuite, il faudra s’assurer que le prix estimé pour l’œuvre correspond parfaitement à la taille et à la qualité du travail de l’artiste. Évidemment, plus l’artiste est célèbre, plus son œuvre a de la valeur sur le marché. 

L’estimation d’un professionnel

Si vous n’êtes pas en mesure d’estimer correctement une œuvre artistique par vous-même, vous avez la possibilité de faire appel à un professionnel. Il s’agit d’un expert dans son domaine, qui dispose des compétences et du savoir-faire nécessaire pour relever les informations importantes sur l’œuvre et tenir compte des éléments importants pour estimer un prix approprié. Pour l’estimation, le professionnel devra utiliser les outils adaptés afin de faire ressortir les éventuels signes de falsifications, de réparation ou de restauration de l’ouvrage. 

Il aura aussi recours à des documents de référence qui lui permettront de dater l’œuvre et d’obtenir toutes les informations nécessaires. En ce qui concerne les œuvres les plus anciennes, l’expert devra mener des enquêtes et même effectuer des analyses grâce à la science.